Senior : Mathi's day

Écrit par René Bleas. Publié dans articles page Accueil

Mathis

 (Cliquez sur la photo pour voir la galerie )

Après le sérieux choc émotionnel qui avait ébranlé les Orvaltais , et peut-être la France entière  ,le week-end dernier , les hautes instances de C.A. Peccot s’étaient décidées à réagir vigoureusement .

 

Je fais naturellement allusion ici  à notre cuisante déroute sur les terres peu hospitalières Oudonnaises  . « Plus de çà » ruminaient certains , « Faut que ça change » disaient d’autres ,histoire de désarmocer le virus de la défaite  .

Le coach se décidait donc à tomber les masques . Un remaniement ministériel était donc envisagé , place Picaud , par le macron-compatible, Manu Delalande. Exit donc Philippe , place à Jean . Et qui de mieux pour incarner notre Castex à nous que de faire appel à ce vieux routier de Dahyot . Ainsi  , le Boss était de retour ce dimanche , un ènième retour devrait-on dire , pour une longue tournée qui devrait le mener sur tous les stades de France  durant 9 mois . Le E Street Band en était ravi de ce come back , profitant de l’occasion pour assurer la promotion de son nouvel album « Letter to you » , quand meme plus rock’n roll que le nouvel opus de Francis Cabrel « A l’aube revenant » , mais moins glamour que celui de Louane « Joie de vivre » .Le Boss , véritable Père spirituel de l’équipe qui , de par sa présence, apporte confiance et sérénité à ses jeunes équipiers.Ne restait donc  plus qu’à constituer l’équipage qui serait à son chevet . Il va de soi que les postes régaliens se voyaient rapidement attribués autour du nouveau Capitaine . Néanmoins pour les observateurs de la vie politique , une surprise leur était réservé , en voyant affecter  au poste du Ministère de la Défense ,  le jeune Simon Emeriaud .Après une longue traversée du désert , de plus de 9 mois , le jeune loup était de retour aux affaires . Facilement reconnaissable de par sa grande taille , car si une tête dépasse sur les photos , c’est plus probable que ce soit la sienne que celle de Swan , m’obligeant néanmoins à des cadrages serrés. Un physique donc à la Jacky Charlton ou à la Harry Maguire ,pour les plus jeunes ,  mais respirant davantage l’intelligence ,  quoique chez ce type de joueur , l’information met plus de temps à circuler du cerveau jusqu’au pied :  une évidence toute mathématique. 

Si je vous dis que les membres de la famille (politique) se voyaient reconduits , n’y voyez aucune ironie de ma part . Pas de quoi aller Instagrammer ou Snaptchatter des fakes news sur mon compte . D’ailleurs Pablo tout comme Mathis seront des membres majeurs dans la victoire des notres , ce dimanche.

Étonnemment , et pour des raisons que j’ignore , François Bayrou , n’a pas été sélectionné , malgré ses nombreux appels… du pied . Pas plus d’ailleurs que François Hollande ou Giscard d’Estaing , pourtant d’excellents footballeurs .

A ce stade , il me semble évident que les caciques du parti ,bien que la fatidique limite d’age approche  pour certains , s’octroyaient des places de choix : avant centre pour l’un ou ailier pour l’autre .En effet , Mr Guillaume , notre buteur patenté , frise les 33 ans . Un age canonique pour certains que n’ont pas supporté Daniel Balavoine , Jésus Christ , Marcel Cerdan , Sam Cooke ou Eva Braun . Que du beau monde , qui , pourtant , n’étaient pas tous adeptes de la verveine et de la camomille .

Dans toute équipe gouvernementale , il y a aussi les opportunistes , votant un jour à gauche , le lendemain à droite . Ils s’en foutent pourvu qu’ils soient à la table du maitre . Et question de savoir retourner leur veste , ou plus précisément leur maillot dans le cas présent , certains sont passés artistes  en la matière . Au rang desquels figurent Maxime Janvrais ou Serkan Torun , des sans étiquettes peu regardants sur le contenu politique pourvu qu’ils en aient l’ivresse . Des camelots de la République dont je dois reconnaitre quelques talents . Et quelques mérites pour avoir survécu aux purges staliniennes de Mr Igor .

D’autres ne faisaient plus partie de l’équipe ministerielle , ce dimanche . tels Booba, Hocine ,Kevin ou Loic . D’après des rumeurs ayant courru sur le Net, ceci serait imputable, pour certains,  au fait de ne pas avoir déclaré l’intégralité de leur patrimoine et pour d’autres de s’etre livrés à des réjouissances strauss-khaniennes , peu recommandées par les temps qui courrent.  Mais ce ne sont que des rumeurs . Ou ma propre invention.

Enfin , il y la race des serviteurs de l’Etat , aussi discrets qu’efficaces dans leur domaine , dont je ne vous ai pas citer les noms . Et  au rang desquels  figurent ceux dont le prénom sert déjà de porte d’entrée : ainsi vont  Swan, Alassane , Gilbert . Et les nouveaux entrants qui font leurs premiers pas sous les boisseaux de la République à l’image de Maxime (Ngwete) ou de Souleymane (Sangare).

Vous ayant rapidement (sic) présenté l’équipe ayant fait merveille cet après-midi , place désormais au spectacle . On recevait , pour l’occasion , les joueurs de St Julien de Concelles . Covid oblige , on a quand meme le sens de l’accueil à l’Orc . C’est pour cette raison que Mr Luc , le chef des GO (Gentil Organisateur) et Melle Agnès , la seule vahinée de libre ce dimanche , avaient créé une ambiance Club Med pour recevoir nos visiteurs . Mieux que dans les Bronzés et défiant la météo , Popeye et sa bande avaient sortis les parasols en guise de paillotte , histoire de dédramatiser et donner une touche surréaliste et lunaire dans ce triste climat ambiant . Les visiteurs en tomberont sous le charme , hypnotisés par les lieux et ne répondront pas aux sortilèges que leur lançeront , plus tard , les Guillaumes ou autres Mathis.

Car ce fut le Mathi’s Day , un peu le grand homme de la rencontre , s’il fallait en désigner un .mathis Bien qu’à mon sens , il soit difficile de dissocier les joueurs , tous impeccables dans cette rencontre. Faut vous dire que les oiseaux migrateurs de St Julien n’étaient pas au mieux ce dimanche . Dérèglement climatique obliqe , on les attendait au printemps et c’est à l’automme que les hirondelles arrivent . De plus , comme me le faisait remarquer Jean Yves , elles volaient bas . Très bas même . La faute non seulement à une grosse averse qui alllaient les doucher froids d’entrée , mais surtout à cause d’un quarteron d’insectes orvalatais qui n’arretait pas de tournoyer  autour , dont notamment le Guiillaumus Ardéchus , moucheron redouté pour son dard  vénéneux . Ou encore le Mathis , variété de moustique tigre , de la famille des Delalandus , qui fit mouche dès la 15e   , après une attaque en règle des Gilbertus ou Marcus , autres redoutables frelons asiatiques.

Quand on sait que l’hirondelle , oiseau sociable s’il en est , n’apprécie tant que le calme pour sa nidification , l’accueil reçu ce dimanche explique en partie la rapide régression de cette espèce animale en voie de disparition .  D’autant plus que leur N°4 se blessait rapidement . Et l’odyssée des Cancellois allait peu à peu se transformer en chemin de croix , dans un match à sens unique , mais luttèrent jusqu’au bout , nous donnant une belle leçon de courage et d’abnégation.

Car les Reds ouvrirent rapidement le score sur un raid de Guillaume , trop juste dans son duel  avec le gardien , mais suffisant pour permettre à Mathis , bien seul dans la surface adverse , de marquer dans le but vide.1-0 (Mathis-14e )

Les visiteurs avaient tenus ¼ h. . Il n’en faudra qu’un autre pour que Marc-Antoine ne double le score sur un impeccable travail de l’intenable Gilbert , débordant sur son flanc droit avant de centrer au point de pénalty . 2-0(Marc-Antoine, 33e )Marco

Puis à nouveau  2’’ suffiront   ,pour que Mathis n’inscrive le chef d’œuvre de la journée sur un remarquable coup-franc , consécutif  à une faute sur Serkan . Un tir surpuissant de 35m qui transperçait le mur Portugais visiteur et crucifiait  le malheureux gardien. 3-0 (Mathis - 35e )

La 2e mi-temps , ne leur sera pas plus propice . A  nouveau 2’’ , le temps que Gilbert ne file au but , sur une remarquable ouverture de Guillaume , pour un duel gagnant face au gardien adverse . 4-0 (Gilbert -47e ).

Dès lors , les Orvaltais se contenteront de gérer ayant retenus les leçons des come-back adverses précédents . Sauf un qui devait roupiller quand son père faisait la morale à ses collègues sur le péché de suffisance . Péché qui , s’il ne figure pas  dans les 10 péchés capitaux , n’en est pas moins condamnable. Voulant preter assistance à son jeune frère qu’il estimait en souffrance , il s’en prenait à un adversaire qui lui , le malheureux , n’avait d’autre intention que d’adresser un gentil centre à un de ses compères . Un geste irréfléchi , en pleine surface amie ,qui eut pour conséquence de jeter l’opprobe sur les siens et de fortement courroucer , Mr Pascal Blot , le remarquable arbitre de cette partie . La sentence exécutoire  voyait les visiteurs réduire le score à la 73e .  (4-1 )

Et , une nouvelle fois , le clou du spectacle reviendra à Mr Guillaume qui parachèvera le score par un but tout plein d’intelligence et de maitrise .  5-1 (Guillaume – 83e ). Score final

Guillaume

 

La fête aurait pu etre complete , mais hélas la buvette était fermée : Covid oblige . Une mesure sévère quand même pour nous autres supporters que de nous priver ainsi de ballon . Rouge ou blanc , on s’en fout , on boit au couleur du club , mais pas de Pastis 51 ce dimanche.. On saluera néanmoins , la qualité de la prestation des hommes de Stéphane , Maxime III , Pascal & C.Jérome (1946-2000).

28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,40,2000
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
MCO
MCO
ETH
ETH
Saupin
Saupin
Optique
Optique Petit Chantilly
Optique Petit Chantilly
Transport
Groupe Courcelle
Groupe Courcelle
Whis-sport
Whis-sport
Almafit
Almafit
Auberge du forum
Auberge du forum
Almacar
Almacar
Le Five
Le Five
Ville d Orvault
Ville d Orvault
Crédit Agricole
Crédit Agricole
Nike
Nike