28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,25,200
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
cadre
cadre
Féminine
Féminine
U8-U9
U8-U9
Loisirs
Loisirs
U6-U7
U6-U7
senior-B
senior-B
u18
u18
senior a
senior a
u13c
u13c
U13a
U13a
kevin
kevin
u15a
u15a
U13B
U13B
imma
imma
U11a
U11a
u8
u8
u10
u10
u12b
u12b
u12A
u12A

Premier Pas

Fémininesm(10)Fémininesm(21)

Rien à voir avec Nekfeu ou Claude-Michel Schonberg, on parle ici des Premiers Pas de nos Féminines. Et pour cette nouvelle saison, ces demoiselles étrennaient les couleurs liverpooliennes de l’ORC, estampillées ETH, cela va de soi. Dans une triangulaire qui les opposaient aux sympathiques équipes de Ste SEB et de le l’USJA Carquefou., les REDS d’Orvault RC ont véritablement marqué leur territoire.

Féminines 17

Retrouvaiile

 

JscB m

 

Retrouvaille sympathique ce samedi au complexe sportif Roger Piccaud pour les anciens de la JSC Bellevue qui revoyaient avec plaisir leurs anciens équipiers ou supporters .Les joueurs des année 90 qui contribuèrent à l’essor de la JSCB et qui , pour la plupart , menèrent L’ORC en Région par la suite. Une amitié sincère , non empreinte d’émotions ,de tous ces amis pour qui le terme n’est pas galvaudé. Amitié indélébile au fil des ans qu’ils ont manifesté ce samedi par un petit match des « anciens »suivi du verre de l’amitié et d’un bon repas . Merci à Eric , Jean Paul, Gael et Michel pour avoir organisé cette manifestation . Et on n'oubliera pas nos disparus : Raymond , Sébastien , Michel et Ahmed ,dont les organisateurs avaient  tenu à honorer la mémoire . Un beau moment de convivialité que sait apporter le football .   JscBmJPG

Serkan's Day

SeniorA m

Il y avait Z comme Zorro, désormais à l’Orc nous avons S comme Serkan. Car l’homme qui murmurait à l’oreille des arbitres a encore fait des siennes ce dimanche. Ce fut  le Serkan’S Day. Une journée des Premières pour cette reprise de championnat. Naturellement, vous l’aurez devinez, 1er carton jaune de l’équipe à qui vous savez. A tout seigneur, tout honneur, une telle récompense ne pouvait que lui échoir. Néanmoins avec toujours cette énergie combative et  communicative pour l’un des rescapés de la formation Orvaltaise (avec Thomas et Max).  Faut dire que visiblement à Quilly, ils n’aiment pas les barbus. Alors nos adversaires du jour en avaient fait leur tête de Turc. Ce qui amènera notre Peshmerga à brouter plus que de raison l’herbe locale. Aussi a-t-il pu apprécier le gout âpre de cette  pelouse bien desséchée et bosselée de nos hôtes du jour .Mais comme dit le proverbe (ou Vianney) : Tant va la cruche a l’eau qu’à la fin… . Et c’est ce qui arriva. Car c’est sur l’une des nombreuses fautes commises à son encontre   que la délivrance intervenait.

28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,40,2000
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
Whis-sport
Whis-sport
Almafit
Almafit
MCO
MCO
Boulangerie Honoré
Boulangerie Honoré
Auberge du forum
Auberge du forum
Almacar
Almacar
ETH
ETH
Le Five
Le Five
Saupin
Saupin
Gilles ROBINET
Gilles ROBINET
Ville d Orvault
Ville d Orvault
Crédit Agricole
Crédit Agricole
Nike
Nike