Bienvenue sur le site d'Orvault RC

27/12/18 : Fin d'année

photos article 27 12 18  (1)

Comme d’habitude, je ne vous parlerai pas de politique pour ne pas m’attirer les foudres de mes instances .Ce n’est pas mon genre. D’ailleurs, dans  ce monde là, ce n’est pas trop bonbon cet an-ci : les  M&M's ne sont pas au mieux de leur forme .Entre la République c’est moi et la France c’est moi : j’hésite car, le choix n’est pas facile. Et de MBappé à NKanté, l’effet Coupe du monde s’est rapidement estompé. L’on a continué à défiler dans les rues, mais plus de la même manière, plus de la même couleur. Le maillot bleu de l’été a cédé la place au gilet jaune de l’automne .Dur retour à la réalité. Aussi je ne ferais pas mon Dupond et je dirais comme le copain à Marine : Aignan nous les uns les autres.

A  moins que je ne sois dur d’oreille, j’entendais beaucoup cet an-ci  le slogan « Macron Rémission, Macron Rémission ». Mais cette rémission, nous au club on ne la connait photos article 27 12 18  (2)que trop. Nous aussi, on semble marqué d’un dur retour à la réalité après l’euphorie. Un arrêt sur image .Un mal incurable semble ronger nos Anciens. Car pour nos seniors, 2018 restera  une annus horribilis que l’on tachera d’oublier rapidement. Non pas qu’ils aient subi des requêtes judiciaires benallesque ou mélanchonesque. Ou que notre bon peuple ait réclamé  leurs  tètes, ou celle de leurs leaders. Non pas qu’ils soient déjà en fin de vie pour la plupart . Et quoiqu’en étant en période de Noel, je ne dirais pas que pour eux çà sent déjà  le sapin. Un bilan accablant néanmoins pour nos ainés heureusement contrebalancé par les résultats prometteurs de la plupart de nos équipes de jeunes. Fruit du travail de nos éducateurs une sève  printanière semble peu à peu s’inoculer  dans les veines de nos jeunes  joueurs. A défaut de pouvoir tous les saluer, je m’inclinerais devant leur obscur travail. Aussi positivons à l’aube de cette nouvelle année 2019.

photos article 27 12 18  (3)Pendant ce temps, dans notre championnat de D1, les troupes de notre voisin, Freddy Capron, réalisent un véritable massacre à la Sautronneuse   . Un vrai cauchemar pour les adversaires que de tomber dans les griffes de ces derniers. Pas de quartier, un véritable carnage sur leur passage. Que des cadavres jonchant les routes de Savenay à Guérande. Rarement vu une telle fureur destructrice et ils ne laissent pas une miette sur la table. Comme dirait Alfred (Hitchcock), une véritable psychose  s’est emparée de notre championnat. On est vraiment dans les Griffes de la nuit, si chères à Freddy. « Ça » en jette » comme dirait notre Dracula de coach, grand fan de Stephen King.  Il va falloir exorciser nos joueurs nous signifiait le non Périgourdin Père Igor, le Père Karras du football Orvaltais et pas sur une musique de Mike Oldfield. Pour le moins  le remède n’est pas simple à trouver, m’étonne pas que tous les adversaires  jouent la trouille au ventre. A peine commencé le champion est déjà connu. Ne reste plus qu’à connaitre ceux qui descendront. Autre challenge pour lequel semble t-il nous sommes concernés. Et mieux vaut éviter d’avoir à quémander une rémission de peine.

En effet, je pense que je ne vais pas pouvoir éluder plus longtemps la question, car je vous sens venir : « Qu’arrive-t-il à vos équipes seniors ». Aie ! Aie ! Aie. Soupir et embarras. Alors disons, pour  faire bref, que l’on prend, cet an-ci, une pente marseillaise et plus précisément une tournure et un rythme  plus monégasque  que parisien. Après l’euphorie des victoires et des montées des saisons précédentes là on se retrouve carrément sur le plancher des vaches (sans vouloir vexer ces dernières). Et encore moins nos joueurs .Tout homme tend à s’élever jusqu’à son plus haut niveau d’incompétence, selon le principe de Peter. Une question que l’on doit de se poser .

Toujours est-il que le patient est malade. Mais on ignore la gravité du mal. A son chevet depuis plusieurs mois  le Docteur Igor reste dubitatif. Il a bien consulté des sommitésphotos article 27 12 18  (4) médicales pour l’aider à établir un diagnostic. Mais que ce soit Paulo la science ou le Professeur Ammar, tous deux, ne parviennent pas  à déceler les origines de la maladie. Il est vrai que le patient souffre de léthargie, de longues périodes  d’inanité et, cette absence de réaction interpelle .Il a parfois de brefs instants de lucidité, des soubresauts salvateurs, un petit souffle revitalisant connu sous le nom de Syndrome de Serkan ou quelques  poussées de fièvre Dahyotesque. Mais hélas, par la suite, le patient retombe dans une certaine prostration. Et pourtant le brave Docteur a tout tenté que ce soit par des méthodes de médecine traditionnelle comme la purge en éliminant certains éléments devenus indésirables   ou bien par des traitements de cheval avec des entrainements idoines .Naturellement  les certificats médicaux attestant d’une allergie à ces méthodes ont fleuri, mais malgré tout le patient  est resté fidèle et docile en respectant scrupuleusement les ordonnances prescrites  .Les analyses sanguines réalisées sur le patient a bien révélé la présence  de certaines substances toxiques prohibées, un taux d’alcoolémie parfois limite . Mais rien d’excessif ni de rédhibitoire .

Dans cette recherche pathologique le bon  docteur a tout tenté vous dis-je et, je ne devrais pas vous l’avouer, il  a même eu recours à la PMA.  Ainsi a-t-on adopté cette année des petits nouveaux tels Lamine, Maryan, Arthur G., Arthur H, Ronald Reagan et quelques autres. Que de tendres gamins  adorables, selon l’expression favorite du coach (dans ses bons jours). Alors on ne sait que trop en penser. Crise juvénile, poussée d’acné, transition post-ado difficile : toutes les interprétations sont possibles. Il  est néanmoins  certain que le patient souffre d’une certaine stérilité. Des tests de puberté effectués en ce sens ont révélé que seuls les dénommés Marionneau (4 spermatozoïdes), Jorge (1 S.) et Mamai (1S,) avaient répondu positivement à la possibilité d’une certaine fécondité. Quoique encore à dose homéopathique et quant aux autres l’interrogation demeure.

photos article 27 12 18  (5)Jamais à court d’idées, le professeur a multiplié les expérimentations, Maryan  les combinaisons, multipliant les Victor, déplaçant ses pions, repositionnant le Chakib  (message personnel : n’oublie pas de me rendre ma clé USB)  mais sans jamais parvenir à damer le pion à nos adversaires. A la décharge du professeur, il faut l’avouer que la patient a été particulièrement accablé par la malchance cette saison. Et cela va de l’accident tragi-comique de trottinette de notre Pied Nickelé de Marius, aux entorses de cheville de notre Pied Tendre d’Etienne. Et je vous fais grâce du calendrier liturgique qui accapare les dimanches de certains. Ainsi beaucoup de petits pépins qui ont contribué à miner un peu plus la santé de notre malade. Je le répète, ce n’est  pas que le patient n’y mette pas de sa bonne volonté pour guérir, au contraire il apporte sa contribution aux expérimentations censés le rétablir. Mais l’on ne ressent plus malgré tout sur le terrain la fièvre du samedi soir  . Bien sur certains se voyaient déjà  en haut de l’affiche comme le chantait Charles  (1924-2018). Bien sur le patient se sentait invulnérable, grisé par ses victoires. Bien sur nos praticiens n’ont pas mesuré l’étendue de la maladie. Mais bien sur l’on veut toujours y croire et ce sera désormais le challenge que devra réaliser en 2019 ces joueurs. Joueurs qui s’ils manquent parfois de volonté ont pour le moins le mérite de ne s’être jamais désunis. A eux de jouer.

Ainsi un bilan  pour les fêtes de fin d’année mi-figue mi-raisin pour les plus grands mais on accordera la buche de Noel à nos plus jeunes et l’on invitera nos dirigeants à un bon repas pour mieux entamer cette année 2019 que je vous souhaiter à tous excellente.

Orvault RC vous présente ses Meilleurs Vœux 2019.

photos article 27 12 18  (6) photos article 27 12 18  (7) photos article 27 12 18  (8)

28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,40,2000
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
ETH
ETH
Auberge du forum
Auberge du forum
Whis-sport
Whis-sport
Almafit
Almafit
MCO
MCO
Boulangerie Honoré
Boulangerie Honoré
Saupin
Saupin
Le Five
Le Five
Gilles ROBINET
Gilles ROBINET
Ville d Orvault
Ville d Orvault
Crédit Agricole
Crédit Agricole
Nike
Nike