28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,25,200
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
loisirs
loisirs
U17/18
U17/18
U15a
U15a
U8-U9
U8-U9
senior-B
senior-B
u18
u18
senior a
senior a
u13c
u13c
U13a
U13a
Féminine
Féminine
cadre
cadre
U13B
U13B
U6-U7
U6-U7
Senior-c
Senior-c
U11a
U11a
u8
u8
U17
U17
u12b
u12b
u12A
u12A
Bonne Santé à vous et à bientôt pour la Rentrée sportive .

Repas Dirigeants 2020

repas1

 

 

 

 

 

 Cliquez pour voir les Photos

 

XXII ème Congrès du Parti. Compte Rendu Officiel.

 

Les instances du Politburo avaient réuni ses membres ce vendredi, à Orvault, pour une séance plénière. Une séance non pour définir les objectifs à venir ni pour entériner un nouveau plan quinquennal d’une éventuelle montée en Région. Non. L’objectif était tout autre. Se réunir afin de démontrer notre force et naturellement de profiter d’une table bien garnie.

 

Le Comité Central avec à sa tète Jean Claude, Secrétaire du parti, avait retenu cette date comme il le fait depuis 22 ans, une constance. Mais en fait le Politburo est dirigé par  Didier, le Premier Secrétaire, qui tiendrait davantage du Mickhael Gorbatchev, version posture avec néanmoins quelques relents humoristiques à la Nikita Khrouchtchev  mais cependant fort loin de l’ascétisme à la Brejnev. Les discours d’introduction au Parti sont habituellement très longs. Mais cette fois, dérogeant à la tradition, l’allocution du Secrétaire Général  sera relativement brève et portera essentiellement  sur les statuts du Parti  . Allocution unanimement saluée comme il se doit dans tout bon parti qui se respecte. Ainsi  dans son Manifeste du Parti Orvaltais du XXI  Emme siècle, le Premier Secrétaire saluait la labellisation du Parti  auprès du Kominterm des Soviets Suprêmes.

 

 L’assistance présente à ce Congrès était nombreuse, encore plus qu’à l’accoutumée. En tant que Responsable de la Propagande du Parti, je ne pouvais que souligner  la parfaite réussite de ce Congrès, mis en place par notre Camarade, Agnès. Notre Camarade toujours aidée par ses fidèles collaborateurs, le Camarade Roger et le Camarade Luc. Il est vrai tous des  membres indéboulonnables de notre Parti, de vrais politiques attachés à leur poste . Ainsi donc, un Politburo plutôt cool. On était plus proche du concile œcuménique de Vatican II s’ouvrant au monde moderne qu’au régime de sovkhoze et  kolkhoze. Point donc de communautarisme chez nous, plutôt une avancée vers le libéralisme. Mais point trop n’en faut non plus, les rênes de la maison sont parfaitement tenus.

Naturellement comme dans tout bon  Parti qui se respecte, on a fait quelques purges, quelques  remises au Goulag, histoire d’assainir  Le Soviet Suprême et d’éliminer les déviants. Néanmoins les caciques du système ont bétonné leurs positions : difficile à surprendre en une attaque frontale. Toujours très difficile d’entamer des procédures de destitution dans les instances des Soviets Suprêmes. 

Naturellement des nouvelles tètes  sont apparues - faut bien renouveler les membres  -  De nouveaux apparatchiks ont  été appelé dans les instances dirigeantes du Parti. Pour la plupart des jeunes aux dents longues qui porteront rapidement ombrages aux sommités somnolentes. Egalement quelques figures emblématiques dérobées aux partis opposants par le Camarade Pascal, l’homme de l’ombre du Parti, le Raspoutine des surfaces Orvaltais. Avec a ses cotés l’éternel  l’éminence grise du Parti, le Camarade Franck, grand argentier du Parti, qui lui aussi tisse inlassablement sa toile.

  Il va de soi  que La Stasi également était présente, toujours incarné par  l’inamovible Jalel, dinosaure du Parti. Notre Police politique, qui à l’image de Poutine, semble faire des émules. Car on a vu émerger de nouvelles tètes, comme les jeunes Camarades Grégoire & Oktay, les plus matures Benjamin et Louis poursuivant, quant à eux, une carrière toute tracée vers la Direction .

Difficile pour moi d’évoquer toutes les sommités présentes à  ce Congrès, tant la liste serait longue. Peu de  rescapés de Stalingrad cependant, malgré tout , quelques braves ayant faits leurs premiers faits d’armes sur le stabilisé du Petit Chantilly .La plupart ayant glané  une liste de décoration longue comme un bras dans la branche armée du SCO d’Orvault. Et depuis peu une branche féminine qui à l'image de Megan Rapinoe, leur héroïne, tend à se ramifier à tous les échelons du Parti.

Pour cette fois le Congrès  ne se tenait pas au Kremlin mais à l’Auberge du Forum. Un établissement, sous contrôle, dont la réputation n’est plus à faire. Et ce n’est pas encore cette année qu’il va y défaillir. On les remercie pour leur hospitalité.

repas2C’était une manière, somme toute personnelle de ma part, de vous souhaiter mes meilleurs vœux Vin-Vin. Je vous lève mon verre ,non pas alcoolisé mais plutôt symbole du verre de l’amitié entre personnes qui s’apprécient ,tout  en restant au service de nos jeunes..

Allez !! A votre Santé !!

28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,40,2000
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
Optique
Optique Petit Chantilly
Optique Petit Chantilly
Transport
Groupe Courcelle
Groupe Courcelle
Whis-sport
Whis-sport
Almafit
Almafit
MCO
MCO
Boulangerie Honoré
Boulangerie Honoré
Auberge du forum
Auberge du forum
Almacar
Almacar
ETH
ETH
Le Five
Le Five
Saupin
Saupin
Gilles ROBINET
Gilles ROBINET
Ville d Orvault
Ville d Orvault
Crédit Agricole
Crédit Agricole
Nike
Nike